Manifeste

Droit aux soins pour tous

Nous pensons que la santé est un droit fondamental de tous et de chacun.

Nous voulons donc réaffirmer le droit universel aux soins et à la reconnaissance de la dignité de chaque être humain, partout dans le monde.

ùNous voulons qu’’il soit permis à tout le monde d’avoir accès aux services de santé, en application du droit fondamental à la vie, donnant la priorité aux plus pauvres avec des projets à moyen et long terme qui aillent au-delà de la réponse d’urgence, à partager avec de nombreuses organisations qui s’en occupent dans le monde.

 

Vaccin: bien commun mondial

À l’heure de la pandémie, nous sommes certains qu’un mal mondial commun, le virus Covid-19, ne peut être vaincu que par un bien mondial commun: la vaccination. Celle-ci est à rendre accessible à tous, en donnant la priorité aux plus vulnérables et aux plus démunis de la planète, indépendamment de leur revenu individuel ou national. Nous demandons que chaque personne sur la planète ait accès aux vaccins, fruit du travail de la communauté scientifique internationale, de manière universelle, équitable, gratuite et rapide.

Nous encourageons les actions proactives en faveur des nations restées en marge des différentes formes de traitement, nous incitons les gouvernements à pratiquer l’internationalisme des vaccins, qui est l’exact opposé du nationalisme fermé, qui ne pourra jamais vaincre le virus. Nous encourageons le développement de la capacité de production des vaccins, aussi dans les pays pauvres du monde.

Il est urgent de combler les actuelles inégalités d’accès entre les citoyens des pays à revenu élevé (un vacciné sur quatre) et ceux des pays pauvres ou émergents (un vacciné sur cinq cents). C’est la seule façon d’éviter la catastrophe de millions de morts dans les mois à venir et le nouveau risque, grave pour l’ensemble de la communauté mondiale, y compris les pays à revenu élevé, celui du développement de variantes résistantes aux vaccins actuels.

Nous sommes animés par un esprit de justice pour assurer l’accès universel au vaccin à travers la suspension temporaire des droits de propriété intellectuelle et le transfert du savoir-faire et des chaînes d’approvisionnement nécessaires à l’augmentation des capacités de production et de distribution dans les pays les moins développés. La communauté internationale doit également assumer cette responsabilité politique en passant des accords avec les entreprises pharmaceutiques pour obtenir des contrats prévoyant des quantités et des prix plus favorables aux pays pauvres.

Notre culture, cependant, ne consiste nullement à attendre des solutions seulement d’en haut, mais à retrousser nos manches et à assumer nos responsabilités. C’est pourquoi nous nous mobilisons pour un projet concret ; une campagne-symbole en faveur du différentes populations ; une à la fois.

 

Projet en cours

L’initiative est née comme une réalisation du parcours #DareToCare et a été discutée pendant la « Semaine Monde Uni 2021 » (du 1er au 9 mai). Elle est promue par les Jeunes pour un Monde Uni et le Mouvement Politique pour l’Unité, elle est ouverte à toutes les personnes, quels que soient leur âge, confession, croyance, ainsi qu’à toutes les organisations qui croient en l’internationalisme des vaccins et à la santé comme bien commun mondial, et qui adhèrent au la campagne.

Le projet actuel est orienté vers une réalité sociale et géographique limitée, mais veut, précisément en raison de son caractère concret, être une première réponse à l’une des nombreuses réalités fragiles auprès desquelles nous sommes déjà présents et opérons, dans un climat de confiance et d’activité déjà établi. Nous sommes ouverts à étendre cette action à d’autres parties du monde avec la même force et la même efficacité, pour sauver des vies et notre mère terre.